Comment atteindre la jouissance féminine ?

L’atteinte de la jouissance féminine ne relève pas de l’exploit. Il faut, en effet, de l’entraînement et de la volonté. La palette du plaisir féminin sexuel étant vaste, plusieurs chemins mènent au grand frisson. Dans cet article, nous vous donnons toutes les explications.

Lâchez prise

Pour qu’une femme atteigne l’orgasme, elle doit nécessairement avoir l’esprit libre. C’est l’une des conditions indispensables pour faciliter la jouissance féminine. En effet, le stress et les soucis du quotidien sont des obstacles à cette dernière. Il est essentiel que vous vous mettiez dans les bonnes conditions. Dans ce cadre, chassez les idées parasites et les crispations. Aussi, vous pouvez prendre un bain chaud avant l’acte ou pratiquer une technique de relaxation.

Trouvez votre position préférée

Au cours d’un rapport sexuel, il vaut mieux commencer par les positions les moins appréciées pour finir par celles qui projettent dans l’extase. Pour jouir, toutes les positions ne se valent pas. Certaines, en effet, simplifient grandement la survenue de l’orgasme. C’est le cas par exemple de la position de l’Andromaque. Il est conseillé de la réserver spécialement pour la fin du rapport.

Entraînez votre périnée

Lors de la jouissance féminine, les muscles du périnée jouent un rôle fondamental. Le renforcement de ces derniers permet donc de faciliter, d’intensifier, voire de prolonger les orgasmes, surtout vaginaux. En pratique, la rééducation périnéale peut se faire grâce aux objets sexuels. Par ailleurs, vous pouvez consulter votre gynécologue pour qu’elle vous propose des exercices adaptés.

Essayez de connaître votre corps

Savoir comment réagir votre corps sous l’effet des caresses est d’une grande importance. Par la suite, vous devez éduquer votre partenaire en fonction de ce que vous souhaitez ressentir. En règle générale, la meilleure manière de maîtriser son anatomie et ses réactions face au plaisir, c’est d’opter pour la masturbation. Celle-ci doit être pratiquée seule, en dehors des préliminaires. Sur le plan de la fréquence, faites-le régulièrement.

Communiquez durant les préliminaires

L’orgasme, de façon générale, marque la fin du rapport. Seulement, sa survenue doit être préparée dès le début. Pour cela, privilégiez la communication. Demandez à votre partenaire de faire durer les préliminaires si vous imaginez un rapport long. À l’inverse, dites-lui de vous pénétrer si la pulsion est intense. Surtout, vous devez en dire beaucoup. Il ne devinera pas tout seul ce que vous désirez.

Pour atteindre la jouissance féminine, il est important que vous commenciez par lâcher prise. Le choix de la position préférée ou l’entraînement du périnée sont des moyens à privilégier. Surtout, vous devez connaître votre corps et communiquer durant les préliminaires.